Photos_Maman_047

Photos_Maman_048

Photos_Maman_049

Sculptures réalisées en bois,terre cuite,dorure patine,acrylique,vernis

Dorure à l’huile

          La dorure est un procédé qui permet d’appliquer une feuille de métal précieux sur n’importe quel type de surface. Cet art, qui a peu évolué  ou fil des siècles, recouvre deux grandes techniques : la dorure à l’huile et la dorure à l’eau. La différence entre ces deux techniques tient au fait que la feuille  posée en dorure à l’eau peut être polie au brunissoir, ce qui la rend plus brillante.

        En dorure à l’huile, on emploi divers feuilles métalliques : or, argent, aluminium, cuivre, or blanc et bronzine, appelée également « or hollandais ». Ces métaux sont vendus en carnet ,sous forme de feuilles isolées ou bien sous forme de feuilles –transfert,feuilles de métal martelé collées sur du papier de soie.

       La surface à dorer doit être à la fois dure et lisse. Qu’elle ait été enduite de gesso, peinte au pistolet ou au pinceau, elle doit être soigneusement poncée, car le moindre imperfection ressort ou pire, déchire les fines lamelles de métal. Les supports doivent être impeccablement préparés et étanchés à la coquille d’œuf ou mieux encore à gomme- laque, materieu qui reste imperméable après ponçage. Les plus belles impressions séront réalisée à l’assiette à dorer,mélange rouge composé de bol d’Arménie .Veillez à choisir une teinte de fond vive et généreuse,afin de mettre en valeur l’éclat du métal.

       Pour que le feuille de métal adhère  parfaitement au support, les doreurs  emploient un fixatif spécifique, à base d’huile de lin : la mixtion à dorer. Selon la qualité choisie, le séchage  de la mixtion prend être une et vingt-quatre heures. Après quoi, on pose la feuille de transfert sur le support, en appuyant très délicatement, jusqu’à ce que le papier de soie se détache.

        Pratiquement tous les métaux peuvent être vieillis et certains se prêtent aux effets les plus variés. Une feuille de métal appliqué sur un fond coloré peut être peinte à l’éponge, délicatement poncée au papier abrasif fin, ou ternie à l’aide d’une solution chimique. Ce dernier procède donne parfois des résultats imprévisibles , car il arrive que l’oxydation se poursuive longtemps après que la surface ait été recouverte d’une couche de protection .

1/Appliquée sur des feuilles de métal /cuivre/l’eau de Javel donne des résultats spectaculaires en moins de quatre heures.

2/ Le vinaigre permet d’obtenir un beau vert-de-gris sur une feuille de cuivre.